Le Parc National de Nouabalé-Ndoki - extrême nord - Congo Brazzaville

Le Parc National de Nouabalé-Ndoki - extrême nord - Congo Brazzaville

Le Parc National de Nouabalé-Ndoki - extrême nord - Congo Brazzaville

  • Nouabalé-ndoki National Park Congo-Brazzaville

Le Parc National Nouabalé-Ndoki est un écosystème intact de forêt exempt de la perturbation humaine ou de l'exploitation forestière, avec une population significative de grands mammifères en voie de disparition, tel que des éléphants de forêt, des gorilles de terre, des chimpanzés, et plus de 300 espèces d'oiseaux et bien d'autres petits mammifères.


Les scientifiques ont également recensé 1 000 espèces de plantes et une riche diversité de forêts, dont celles d’acajous. Des marécages en forêt inondée abritent différentes espèces dont les céphalophes bleus à dos jaune et à front noir. Les trois espèces de crocodiles d'Afrique vivent dans le parc national, où des tortues d'eau douce fréquentent les marécages et bais.

Côté accueil des visiteurs, le parc a privilégié un tourisme éco-responsable et des modes de
déplacement alternatifs. Ainsi, à l’intérieur du parc, certes on circule en 4x4, mais les visites se font principalement en pirogue et à pied avec des guides et pisteurs. Autour de la clairière marécageuse Mbeli Bai, des pistages à pied sont organisés dans la forêt pour mieux observer les primates dans leur habitat naturel mais aussi d’autres grands mammifères comme des éléphants de forêt, des sitatungas (sorte de buffles) et deux espèces de loutres.


Créé en 1993, le Parc National Nouabalé Ndoki couvre un espace de plus de 4 000 km². Il est situé dans le département de la Sangha, au nord de la République du Congo. Il est frontalier de trois autres parcs célèbres : le parc national de Dzanga-Ndoki et la réserve spéciale de Dzanga-Sangha établis en 1990 en République de Centrafrique et à l'Ouest, au Cameroun, le parc national de Lobéké, classé en 2001. Ces trois parcs nationaux forment un bloc de forêt d'environ 7 500 kilomètres carrés, connu sous le nom de Trinational de la Sangha, auquel s'ajoute la réserve spéciale de Dzanga-Sangha, d'environ 3 000 kilomètres carrés, au Nord-ouest de Nouabalé-Ndoki et de Dzanga-Ndoki. Mais cette zone est soumise aujourd'hui à l'exploitation forestière.


Cette vaste région forestière fait également l’objet de l’initiative CAWHFI, financée par l’Unesco, le Fonds français pour l’Environnement Mondial et la Commission européenne. La mission de CAWHFI est d’ « améliorer la gestion de sites forestiers du Bassin du Congo susceptibles d'être reconnus pour leur valeur universelle exceptionnelle et à améliorer leur intégration au sein des paysages écologiques dont ils font partie ».
source - Delphicom International, mise à jour : mars 2011


A proximité

Sites touristiques

Le Parc National de Nouabalé-Ndoki - extrême nord - Congo Brazzaville

Le Parc National Nouabalé-Ndoki est un écosystème intact de forêt exempt de la perturbation humaine ou de l'exploitation forestière, avec une population significative de grands mammifères en voie d...

la Réserve Communautaire du Lac Telé - - la Likouala - Nord du Congo

Cette réserve, célèbre par son lac, se trouve sur une immense zone marécageuse dans le département de la Likouala, au nord du Congo. Elle couvre une étendue de près de 4500 km², accessible par la l...

Artistes

HÔTEL MINDONGO - OUESSO - CONGO

L’hôtel Mindongo, ouvert en 2008, vient compléter la palette d’hébergement existante en la tirant vers le haut. Piscine, bar, restaurant, personnel bien formé et très accueillant. Tourné vers les b...

Continuer les recherches