Gérer un orchestre en 2018

Les temps changent, les exigences du public évoluent, il n’a jamais été aussi compliqué de créer et de gérer son propre orchestre en 2018.

Les cause de la disparition de nombreux orchestres sont diverses :

  1. Sans aucun doute, la première difficulté d’un responsable d’orchestre est de trouver un minimum de dates où la formation pourra se produire dans l’année. Sans oublier que les intermittents du spectacle ont un minimum de 507h (de travail) à faire au cours de l’année, soit 43 dates. Avec la diversité des thématiques événementielles et le nombre de DJs en constante augmentation, les organisateurs peuvent créer un programme de plus en plus varié (soirée à thème, spectacle visuel...) sans faire appel aux orchestres ;
  2. Les comités des fêtes et autres institutions ont vu leur budget divisé par 4. La mairie qui avait pour habitude d’engager un orchestre pour la fête de la musique, pour la fête Nationale et pour le 15 aout ne peut plus se le permettre et est obligée de faire appel à des disco-mobiles ;
  3. Le travail se rarifiant, les musiciens et chanteurs multiplient leur chance de se produire en intégrant plusieurs formations musicales différentes, ce qui rend la tâche plus difficile au responsable de l’orchestre pour organiser des répétitions ou bloquer des dates où jouer…
  4. Les orchestres s’adressent à un public de plus en plus large (âges, langues et nationalités différents) ce qui implique un répertoire considérable et de nombreuses répétitions qui ne sont pas toujours réalisables
  5. Dernier point, étant donné que le public est de plus en plus exigeant, les orchestres doivent investir dans du matériel haut de gamme (sonorisation, éclairage, écran géant...) qui nécessite une trésorerie importante, un lieu où entreposer le matériel et un camion pour le transporter. Cette ultime obligation a fait arrêter de nombreux orchestres.

Mais il y aura toujours des formations qui se battent pour exister et qui font le bonheur de tous, tel l’orchestre les Pro-Fête, créé il y a 4 ans, suite à la rencontre fortuite de plusieurs des éléments du groupe qui ont décidé de s'unir, répéter ensemble pour former un orchestre de bal. Une grosse demande les a orientés vers toutes sortes d'animations, et de répertoires variétés françaises et internationales des années 60 à nos jours.

Le groupe se compose de musiciens professionnels, Accordéon, Piano, Guitare basse, Batterie, Sax, et flute traversière. Au chant, un chanteur confirmé qui a travaillé plusieurs années dans une troupe de comédie musicale.

Ils fonctionnent sous forme d’association à but non lucratif, ce qui leur permet d'investir les cachets qu’ils perçoivent dans du matériel son et lumières pour être autonome.

Leur rayon d'action se situe dans le Grand-Est, mais ils étudient toutes propositions d’animation.

Article publié le 11/01/2018.

Recherchez votre prestataire dès à présent !